• Nous revenons au lavis, toujours en compagnie de Chantal que je suis ravie d'accueillir ici.

    Cette fois, elle a travaillé dans des tons de rose, mais je la laisse vous expliquer tout ça !

     

    "Toujours autour d'une carte de Patience Brewster :
    il s'agissait d'un exercice de lavis plus classique mais la carte elle même m'a donnée l'idée de faire en pointillés, façon "piqués de sellier, couture", ce qui aurait dû être tracé en traits continus au tire ligne… En élève pas tout a fait disciplinée, j'ai osé mélanger le lavis (tout ce qui est de dominante rose) et (sans complexe ni me poser plus de questions - ô horreur pour les puristes!) un dégradé bleu tout en douceur à l'acrylique comme montré sur l'image aux épaules du manteau de ce personnage… 
    Le cadre est aussi fruit d'un mélange de deux cartons superposés, avec dépassant sortant , sur lequel a été collée une baguette de bois, plate, peinte et patinée façon jeans délave sur carton peint façon "peau de rennes" ,de circonstance, velouté et chaude… c'est toujours une observation de l'image et une histoire que je me raconte quand je réalise un cadre !..."
     
    Vous pouvez lui poser vos questions par les commentaires, elle passe par la régulièrement.
    Bonne semaine et à bientot pour de nouvelles aventures !
    Lavis 3
    Lavis 3

    Voir les commentaires

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  • La suite des œuvres et des aventures de Chantal dans la pratique et l'apprentissage du lavis.

    Je ne le pratique pas, mais quand je vois les photos ça me donne envie de prendre des cours, pas vous ? Encore faut il que je trouve un cours !

    Je laisse la parole à Chantal :

    .. comme je n'aime pas jeter même "les ratés"… j'ai récupéré le lavis qui était trop chargé pour le précédent travail et je l'ai réadapté à une nouvelle image :

    cette fois il s'agissait d'offrir à des amis australiens de passage à Paris, un petit souvenir "touristique" , personnalisé, du coin de la Grande Dame...
    De mes lavis dits manqués ont donc été recoupés, morcellés, recomposés et recollés les meilleurs morceaux trouvés pour un autre type de montage où la nature du dessin pouvait faire écho et trouver un lien avec la carte choisie..la bande de lavis vert est aussi issue de la récup' d'un autre essai raté qui a trouvé ici une nouvelle vie en étant recollée comme tel dans ce nouveau montage- je l'ai souligné d'un authentique tracé, "pas manqué" cette fois, au tire ligne- j'ai ajouté à l'ensemble de la composition, le dessin d'un petit "pochoir" que j'ai creusé au scalpel, en rappel à l'architecture des piliers de la Tour Eiffel...
    Cet encadrement sans vitre ni cadre est parti dans les soutes d'un avion au coeur de bagages dans lesquels il ne risquait rien- il est en instance d'encadrement qui sera finalisé à Sydney (wahou!) et fièrement installé dans le coin cuisine d'un Chef cuisinier connu en Australie manifestement très heureux avec sa compagne, mon amie, d'avoir emporté ce petit crème de ma cuisine à la française !
     
    La suite au prochain billet !
     
    Bonne semaine à tous et toutes, et merci de vos visites !
    N'hésitez pas à me laisser vos commentaires, vous avez le lien, sous les articles
    Lavis 2
    Lavis 2
    Lavis 2
    Lavis 2

    Voir les commentaires

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    7 commentaires
  • Aujourd'hui, je vous parle ou plutôt Chantal va vous parler de lavis. Comme je vous l'ai souvent dit, ce blog vous est ouvert pour faire partager vos créations, en toute simplicité.

    Après Do c'est au tour de Chantal, c'est une amie encadreuse qui vit à Paris, ancien prof d'arts plastiques (ça aide !) et qui touche à tout !

    Elle a pris des cours de broderie chez Lesage, fait de la couture, de l'encadrement et cette année a pris des cours de lavis et autres peintures décoratives au musée des Arts Décoratifs à Paris.

    Et quel succès ! Je suis pantoise devant ses réalisations.

    Je vous laisse lire son commentaire et admirer ses œuvres...

     

    "Au terme d'une année d'apprentissage persévérant du lavis classique, voici donc le travail effectué plus librement autour d'une carte de Patience Brewster qui travaillait la technique du lavis fantaisie… technique au départ qu'il faut donc apprendre à maîtriser avec patience et constance car on a vite fait de passer "à coté": couleurs trop fortes, tracés maladroits… et comme Pénélope il faut remettre sans relâche son ouvrage sur la toile ! - mais au final le résultat a donné naissance à un encadrement à la FI entourée d'un filet découpé aux ciseaux cranteurs sur papier aquarellé avec les pinceaux du lavis…l'encadrement est une création faite d'une superposition de cartonnettes dont les découpes ont été imaginées comme une histoire: j'ai voulu créer une ouverture à l'envol de la fée en stylisant par derrière, à l'opposé, le geste des deux paumes de mains qui s'ouvrent pour la lâcher… il fallait donc que cette partie soit plus foncée en point de départ pour s'envoler vers des couleurs plus douces et estompées (à l'éponge) et donner l'effet plus léger et aérien….
    Mais ce travail n'a pas été sans difficultés, et continue l'aventure..."
     
    La suite au prochain billet !
    Bonne semaine
    Lavis
    Lavis
    Lavis

    Voir les commentaires

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique